Quels sont les effets secondaires et la posologie du Pantoprazole ?

Pantoprazole : une analyse des effets secondaires, avis, posologie et générique

Le médicament Pantoprazole est un générique de Eupantol et Inipomp. Il se classe dans la catégorie des IPP ou inhibiteurs de la pompe à protons. Ce médicament va permettre de réduire la sécrétion d’acides gastriques. Le Pantoprazole va donc aider à lutter contre les troubles en rapport avec l’acidité de l’estomac. Quelle est la posologie du traitement Pantoprazole et quels effets secondaires un tel médicament peut entraîner ?

Pour quels maux le médicament Pantoprazole peut-il être prescrit ?

Le médicament Pantoprazole fait partie des inhibiteurs à la pompe ou IPP. C’est un traitement dont l’action se fait sur la durée. Il permet de baisser, de façon progressive, l’acidité de l’estomac. Vous pouvez consulter ce site https://www.albertcamus-bron.fr/ pour en découvrir davantage sur d’autres sujets en rapport avec la santé. Ainsi, le Pantoprazole peut être prescrit par un médecin pour le traitement des symptômes du reflux gastro-œsophagien

Lire aussi :  Quels sont les avantages de l'intervention coronarienne percutanée pour les patients cardiaques ?

Le même traitement sert pour le traitement d’autres problèmes de santé comme les inflammations de l’œsophage et à la prévention des récidives d’un tel mal. De même, le médicament Pantoprazole peut être recommandé par votre médecin pour le traitement :

  • des ulcères de l’estomac ;
  • des ulcères du duodénum ;
  • du syndrome de Zollinger-Ellison.

La prescription du traitement Pantoprazole par un médecin peut aussi se faire à titre préventif.  Il va en l’occurrence servir, chez les patients à risques, pour la prévention des ulcères de l’estomac ou du duodénum que peut entraîner la prise d’anti-inflammatoire. Par ailleurs, lorsqu’il est associé à un traitement antibiotique précis, le Pantoprazole favorise l’élimination du germe Helicobacter pylori. Ce germe est généralement à la base des récidives de l’ulcère gastroduodénal. 

Quelle est la posologie du Pantoprazole ?

Chaque comprimé du médicament Pantoprazole doit être avalé en entier. Le comprimé ne doit ni être croqué ni être écrasé. Le médicament doit être avalé avec un peu d’eau, une heure avant votre repas. La posologie des médicaments doit être respectée. Cela vaut aussi pour des médicaments comme Keppra. La dose que prescrit le médecin pour le Pantoprazole peut changer en fonction du traitement que doivent suivre ses patients

Lire aussi :  Comprendre la classification de Carpentier des maladies valvulaires cardiaques

Quelle est la posologie du Pantoprazole ?

Ainsi, pour le traitement d’un reflux gastro-œsophagien, d’une inflammation de l’œsophage ou de l’ulcère du duodénum ou de l’estomac, la dose change. Chez les patients adultes, elle est de 20 à 40 mg chaque jour. La durée du traitement peut être de plusieurs semaines. Dans certains cas, la durée peut s’étendre à des mois. Pour l’éradication du germe Helicobacter pylori, la dose du traitement est d’un comprimé de 40 mg à prendre deux fois par jour

Ce traitement doit être associé à un autre antibiotique sur une durée de 7 jours. Par la suite, les patients doivent prendre un comprimé de 40 mg chaque jour durant 3 semaines au moins. Chez les patients âgés de 12 à 15 ans, la dose recommandée est d’un comprimé de 20 à 40 mg par jour pour le traitement du reflux gastro-œsophagien. 

Lire aussi :  Comment retrouver une sensibilité normale dans les doigts après une fracture du poignet ?

Quels sont les effets secondaires du Pantoprazole ?

Comme d’autres médicaments dont l’amoxicilline, l’administration du Pantoprazole peut avoir certains effets indésirables chez certains patients. Les effets secondaires les plus fréquents sont les polypes bénins au niveau de l’estomac. De façon moins fréquente, la prise du médicament Pantoprazole peut entraîner des troubles du sommeil, de la fatigue, de la diarrhée ou de la constipation. 

Par ailleurs, des effets secondaires comme une altération du goût, des douleurs musculaires ou articulaires peuvent apparaître plus rarement après la prise du traitement chez certains patients. De façon occasionnelle, les inhibiteurs de la pompe à protons peuvent entraîner un lupus cutané. Il faudra consulter votre médecin pour trouver une solution. 

4.5/5 - (2 votes)

Laissez un commentaire

Analitics Facile

WeMag est le magazine qui vous aide à perdre du poids. Grâce à nos contenus, nous vous faisons découvrir les conseils, les informations et les astuces dont vous avez besoin pour améliorer votre alimentaire, faire des régimes et prendre soin de votre santé. Pour tous vos besoins, écrivez-nous dès maintenant à travers notre site.

Suivez-nous sur :

@2024 – Tous droits réservés. WeMag